C.B.: Un décor de « Rêve »

par Eric Boldron

(paru dans Paris-Montmartre n° 13.86  -  juin 2012)

CB,E-BoldronChristophe Billon dit « CB » 

« CB  »   expose au « Rêve», devenu « bar de légende » sous la houlette magique de la fée Élyette.

« CB  » (Christophe Billon), est un peintre bien d’aujourd’hui, un «enfant du rock». Ancien des Beaux-Arts d’Angoulême, s’il ne fait pas dans la BD classique, on se dit, en regardant la particularité de son trait, que tout de même, il a dû un peu «tomber dedans étant petit». Familier des squats et autres ateliers éphémères, il y expose ses toiles les plus démesurées, multipliant «performances et happening», depuis plus de vingt ans.

Il a créé la «Malle Bleue» (  www.mallebleue.com ) en 1998 à Paris, face au musée Picasso, dans l’un de ces espaces dits «alternatifs». Une grosse cantine en fer, des coussins, il y assoie ses modèles, et il les peint! Simple et efficace, même Publicis et les Galeries Lafayette l’ont suivi dans l‘aventure.

  L’autre moment fort de son parcours aura été son voyage dans le Pacifique et son séjour à Fidji, d’où il ramènera, outre ses carnets de voyages, la plus surdimensionnée de ses oeuvres: une fresque dessinée sur rouleau d’une longueur totale de 18 mètres!

On est vite intrigué par la vie fourmillante qui caractérise cette nouvelle exposition, œuvre vaste, composée de  tableaux savamment alignés, derniers nés de l’esprit imaginatif – voire «illuminé» – de «CB». Un univers «hérissé» comme ses cheveux, d’où sort une multitude de pattes, d’yeux, d’oreilles… Des animaux, déferlant de partout, dans des couleurs qui semblent avoir été piquées à la famille «Simpson»…

 Pourquoi les animaux dans son oeuvre? Ceux qui ont suivi cette année le festival 2012 d’Angoulême, ont redécouvert l’œuvre de Art Spiegelman et son monde de souris se débattant dans la tragédie de la seconde guerre mondiale. CB était au festival, évidemment! «Cet auteur m’en a mis plein la gueule, avoue-t-il , admiratif! Mais il y a eu aussi Robert Crumb. De Daumier à Disney, toute l’illustration, la BD, le dessin animé fourmillent d’ animaux. L’animal est pratique pour exprimer les « travers » humains. À ce monde contemporain, je ne fais qu’ajouter mon «pays des merveilles». Si je fais un chat à cinq pattes, je crée un animal «fantastique». Je crée le miracle de le faire exister, parce que le dessin l’a rendu «virtuellement» existant. Après, si je fais un chat à trois pattes, n’y voyez pas forcément un animal «fantastique»: ce n’est peut-être qu’un chat normal à qui il est arrivé un «accident»!

Ce genre de «décrochage», fréquent chez CB, a le pouvoir de mettre à mal la fragile frontière entre réalité et absurde. Mais CB a les preuves que la réalité est absurde! Lors de son séjour à Fidji, une anecdote l’aura ,en tout cas, éclairé sur ce fait. Et comme par hasard, c’est un animal qui le lui a révélé!

«Un soir, sur la plage, je suis surpris en voyant un objet en plastique se déplacer devant moi, avec une certaine détermination! Je découvre que l’objet est habité! C’est un bernard-l‘ermite qui se trimballe avec sur le dos une coquille en plastique! »

Ainsi naissent les grandes révélations! C’est « L’âge de plastique »! La nature et ses valeurs éternelles, tout çà est à revoir! Et c’est ce que fait CB! Il refait le monde! Ça peut paraître mégalo, mais il le fait avec les moyens qu’il a: en l’occurence son art « plastique ».

De toute façon, CB est mégalo, et çà l’amuse de le revendiquer! Sa dernière «folie» en témoigne! Il expose ce mois-ci sur deux endroits en même temps à Montmartre (trois puisqu’il participe aussi à la Biennale de la République de Montmartre).

«Ceux qui tirent les ficelles du marché de la peinture contemporaine sont trop sélectifs, pas assez vers une « peinture du peuple », lance-il. Regardez avec qui je travaille! Valérie et Axel, qui dirigent le «Rêve»: des artisans, qui acceptent généreusement de partager avec moi un espace, le temps de cette expo, de même que Marjorie et Jean-Pierre, de la tapisserie Kerlan, quelques mètres plus loin. Ils amènent leur savoir-faire, moi le mien.  Comme eux, je rends service! Comme on aime le bon pain du boulanger du coin, on aime mon univers, parce qu’on en «rêve» (petit clin d‘œil à l‘enseigne)!

Un mot encore! Je dédie cette expo à Gérard Thalmann, à qui je dois beaucoup, grand peintre parisien, largement reconnu, qui nous a quitté en janvier dernier. »

*  *  *

Expositions « CB » du 1er au 31 juin 2012.

« Biennale de la République de Montmartre », salle  de St-Pierre de Montmartre, place du Tertre, du samedi 2 au dimanche 3 juin 2012

 Espace vitrine (tapisserie Kerlan) angle avenue Junot rue Caulaincourt – du 1er au 31 juin 2012

 «Au Rêve», 89 rue Caulaincourt – 1erau 31 juin 2012.

 CB

Publié dans : Non classé |le 2 juillet, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Bienvenue sur le site de Te... |
Art,Sculptures |
deuxc.com |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE MEILLEUR FEUILLETON DE L...
| Les créations de Bettyboop
| ART-US